Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
L’Africain Réveillé

La vie de Herta Muller: prix nobel de litterature 2008

, 17:26pm

Müller est né en NITCHIDORF (allemand: Nitzkydorf, hongrois: Niczfalva), un Allemand-ville historiquement parlant au Banat, la fille d'agriculteurs Banat souabe. Sa famille faisait partie de la minorité allemande de la Roumanie, son père avait servi dans les Waffen SS [1] et sa mère ont survécu plusieurs années dans un camp de travail dans l'Union soviétique après la Seconde Guerre mondiale. [2] Son grand-père avait été un riche fermier et du commerçant. Elle a étudié les études d'allemand et de la littérature roumaine à l'Université de Timisoara.

En 1976, Müller a commencé à travailler comme traducteur pour une société d'ingénierie, mais a été licencié en 1979 pour son refus de coopérer avec la Securitate, le régime communiste de l 'police secrète.Initialement, elle a fait sa vie par un enseignement de la maternelle et en donnant des cours privés d'allemand. Son premier livre a été publié en Roumanie (en allemand) en 1982, et n'est apparu que dans une version censurée, comme avec la plupart des publications de l'époque.

Müller parti pour l'Allemagne occidentale, avec son mari, le romancier Richard Wagner, en 1987, en raison de l'oppression communiste en Roumanie.Au cours des années suivantes, elle a reçu de nombreux maîtres de conférences dans des universités en Allemagne et à l'étranger. Elle vit actuellement à Berlin. Müller a reçu l'adhésion à l'Académie allemande pour l'écriture et la poésie en 1995, et d'autres postes suivis. En 1997, elle s'est retirée du centre PEN d'Allemagne pour protester contre sa fusion avec la branche allemande ancienne République démocratique. En Juillet 2008, Müller a envoyé une lettre ouverte critique pour Horia-Roman Patapievici, président de l'Institut culturel roumain, en réaction au soutien apporté par l'Institut à une roumano-allemande Summer School impliquant deux d'anciens informateurs de la Securitate. [3]

En 2009, son roman Atemschaukel a été nominé pour le "Deutscher Buchpreis» et est maintenant parmi les six finalistes. Dans ce livre, Müller décrit le parcours d'un jeune homme à un camp de déportation en Russie comme un exemple pour le sort de la population allemande dans Siebenbürgen après la Seconde Guerre mondiale. Il a été inspiré par l'expérience de Oskar Pastior, dont la mémoire orale, elle avait pris des notes sur.

L'Académie suédoise attribué en 2009 le prix Nobel de littérature à Müller »qui, avec la concentration de la poésie et la franchise de la prose, dépeint le paysage des dépossédés." [1]

  • Niederungen, histoires courtes, version censurée publiée à Bucarest, en 1982. Uncensored version publiée en Allemagne 1984. Publié en anglais sous le nadirs en 1999 par l'University of Nebraska Press. [4]
  • Drückender Tango ( "oppressive Tango"), les histoires, Bucarest, 1984
  • Der Mensch ist ein großer Fasan auf der Welt, Berlin, 1986. Publié en anglais comme le passeport, Serpent's Tail,1989 ISBN 9781852421397
  • Barfüßiger Februar ( "Barefoot Février"), Berlin, 1987
  • L'Absolu Novella Wasteman, Berlin, 1987
  • Auf einem Reisende Bein, Berlin, 1989. Publié en anglais sous le Voyager sur une jambe, Livres Hydra / Northwestern University Press, 1992. [5]
  • Wie sich Wahrnehmung erfindet ( «Comment Invents perception elle-même»), Paderborn, 1990
  • Der Teufel sitzt im Spiegel ( "Le diable est assis dans le miroir"), Berlin, 1991
  • Der damals war schon der Jäger Fuchs ( "Même à l'époque, la Fox était le chasseur»), Reinbek bei Hamburg, 1992
  • Eine warme Kartoffel ist ein warmes Bett ( «Une pomme de terre chaude est un chaleureux Bed"), Hambourg, 1992
  • Wächter der seinen nimmt Kamm ( "Le garde a son peigne"), Reinbek bei Hamburg, 1993
  • Angekommen nicht wie da ( «Arrivé As If Not There"), Lichtenfels, 1994
  • Herztier, Reinbek bei Hamburg, 1994. Publié dans une traduction en anglais par Michael Hofmann comme terre de Green Prunes, Metropolitan Books / Henry Holt & Company, New York, 1996 [6]
  • Hunger und Seide ( «La faim et de la soie»), des essais, Reinbek bei Hamburg, 1995
  • In der Falle ( "Dans un piège"), Göttingen 1996
  • Wär Heute ich mir nicht lieber begegnet, Reinbek bei Hamburg, 1997. Publié en anglais sous le titre Rendez-vous, Metropolitan Books / Picador,New York / Londres, 2001
  • Der Fremde Blick oder das Leben ist ein Furz in der Laterne ( «The View étrangères, ou la vie est un pet dans une lanterne"), Göttingen, 1999
  • Im eine Haarknoten wohnt Dame ( "A Lady Lives in the Knot Hair"), la poésie, Reinbek bei Hamburg, 2000
  • Das ist Heimat, a été gesprochen wird ( "Home Is What Is qui y sont parlées»), Blieskastel, 2001
  • Une bonne personne vaut autant comme un morceau de pain, avant-propos publiés dans Les enfants Kent Klich de Ceausescu par le Journal, 2001 et Umbrage Editions, 2001. Publié en suédois En tant que dieu människa är lika mycket vård stycke som ett bröd dans la grange de CeausescuKent Klich par le Journal, 2001
  • Der König verneigt sich und tötet ( "The King and Bows tue"), des essais, Munich (et ailleurs), 2003
  • Blassen Die mit den Herren Mokkatassen ( "The Gentlemen Pale avec leurs tasses Espresso"), Munich (et ailleurs), 2005
  • Atemschaukel, Munich, 2009

[Modifier]Sous la direction de

  • Theodor Kramer: Die Wahrheit ist, man hat mir nichts getan ( "The Truth Is Personne n'a rien fait à moi»), Vienne 1999
  • Die Handtasche ( «la bourse»), Künzelsau 2001
  • Wenn die Katze ein Pferd wäre, könnte man durch die Reiten Baume ( "Si le chat était un cheval, You Could Ride Through the Trees»), Künzelsau 2001

[Modifier]Récompenses

[Modifier]Pour en savoir plus

  • Norbert Otto Eke (éd.): Die erfundene Wahrnehmung ( "La perception de fantaisie»), Paderborn 1991
  • Herta Müller, Berlin 1992
  • Herta Haupt-Cucuiu: Eine Poesie der Sinne ( "Une poésie des sens»), Paderborn 1996
  • Ralph Kohnen (éd.): Der Druck der Erfahrung treibt die Sprache in die Dichtung ( «la pression des forces expérience de la langue dans la poésie"), Frankfurt am Main [ua] 1997
  • Grazziella Predoiu: Faszination und bei Provokation Herta Müller ( «Fascination et provocation dans Travail Herta Müller"), Frankfurt am Main (et ailleurs) 2000
  • Nina Brodbeck: Schreckensbilder ( "Terrifying Images"), Marburg 2000
  • Herta Müller, Munich 2002
  • Carmen Wagner: Sprache und Identität ( «Langue et identité»), Oldenburg 2002
  • Martin A. Hainz: Den eigenen Augen vertrauen aveugle? Über Rumänien. ( "Do You Trust Your Eyes aveuglément? Sur la Roumanie") From: Der Hammer - Die Zeitung der Alten Schmiede, nr. 2, nov. 2004, S.5-6
  • Thomas Daum (Ed.): Herta Müller, Frankfurt am Main 2003